Le Rwanda lance la campagne «Zéro palu! Je m’engage», réaffirmant son engagement à mettre fin à la maladie.

Le 10 mars 2020 – Aujourd’hui, le Rwanda rejoint le mouvement « Zéro palu ! Je m’engage », une initiative visant à accélérer l’élimination du paludisme sur le continent africain.

La campagne « Zéro palu ! Je m’engage », lancée en 2018 par le président du Rwanda S. E. Paul Kagame,  dans son rôle de président de l’Union africaine, encourage la communauté à s’approprier les efforts de lutte contre le paludisme et vise à renforcer l’engagement politique envers l’élimination du paludisme.

Dans le cadre de cette campagne, tous les Rwandais, des dirigeants politiques au secteur privé en passant par les communautés locales, seront appelés à redoubler d’efforts dans la lutte contre la maladie.

Le Rwanda fait partie d’une poignée de pays qui ont réussi à faire diminuer le nombre de cas de paludisme au cours de ces dernières années. Un facteur clé de réussite est l’utilisation accrue de moustiquaires imprégnées, qui est passée de 17 % à 75 % en seulement 10 ans chez les femmes enceintes, contribuant à réduire la mortalité maternelle de 72 %. Toutefois, malgré ces progrès récents, le Rwanda continue de figurer parmi les 15 pays les plus durement touchés par le paludisme dans le monde.

Comme l’explique le ministre de la Santé du Rwanda, Ngamije Daniel :

« Actuellement, au Rwanda, plus de 57 % des cas sont traités par des agents de santé communautaires, ce qui montre le rôle actif que les citoyens peuvent jouer dans les initiatives visant à mettre fin au paludisme et conduit à une réduction de plus de 60 % de la mortalité due au paludisme (depuis 2016 à ce jour). Ces actions communautaires ont largement contribué à réduire les cas de paludisme et, grâce à la campagne « Zéro palu ! Je m’engage », nous espérons qu’elles pourront bénéficier encore davantage à la santé de notre nation. »

Monsieur Abdourahmane Diallo, médecin et directeur général du Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme, a déclaré :

« Quelle meilleure manière de commencer la décennie d’action pour réaliser les Objectifs de développement durable qu’en célébrant le jalon des deux milliards de moustiquaires imprégnées distribuées dans le monde et l’adhésion d’un nouveau pays au mouvement panafricain « Zéro palu ! Je m’engage » ? Ensemble, nous pouvons mettre fin au paludisme en l’espace d’une génération, une réussite majeure historique qui permettra de libérer le potentiel économique et social de nos communautés, de nos pays et de l’ensemble du continent. »

Le lancement de la campagne « Zéro Palu ! Je m’engage » a également été marqué par l’utilisation de drones pour appliquer des larvicides afin de réduire la population adulte de moustiques et a mis en relief d’autres outils de lutte antivectorielle novateurs. D’autres activités clés comprennent la distribution massive de moustiquaires imprégnées dont certaines seront fabriquées localement, et des campagnes de pulvérisation intradomiciliaire d’insecticide à effet rémanent dans les régions impaludées.

La communauté du district de Gasabo et des représentants des autorités rwandaises, du Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme, de l’Alliance des dirigeants africains contre le paludisme (ALMA), de l’organisation Malaria No More UK, de l’Initiative présidentielle américaine contre le paludisme (PMI), de l’Organisation mondiale de la Santé, de SFH Rwanda et de CHARIS, pour n’en citer que quelques-uns, ont assisté au lancement national de la campagne, qui s’est tenu à Kigali.

Le lancement de la campagne « Zéro Palu ! Je m’engage » au Rwanda repose sur la collaboration continue entre le gouvernement du Rwanda, le Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme et d’autres partenaires internationaux dans la lutte contre le paludisme, y compris le tout premier Sommet sur le paludisme et les maladies tropicales négligées, qui se tiendra le 25 juin 2020 à Kigali, en marge de la Réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth (CHOGM).

– FIN –

Contact
Si vous souhaitez vous entretenir avec le Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme ou en savoir plus sur ses activités, veuillez prendre contact avec le service de presse du Partenariat RBM chez Grayling par courriel à l’adresse RBMPartnership@grayling.com ou par téléphone en composant le +44 (0) 20 3861 3747.

Pour en savoir plus sur le secteur de la santé du Rwanda et ses efforts déployés dans les stratégies d’élimination du paludisme mises en place sous la direction du Centre biomédical du Rwanda (RBC), veuillez consulter www.moh.gov.rw / www.rbc.gov.rw.
Vous pouvez également nous trouver sur Twitter et Facebook : @RwandaHealth, @RBCRwanda.

Pour programmer des entretiens, veuillez prendre contact avec le Centre de communication sur la santé du Rwanda par courriel aux adresses suivantes : malick.kayumba@rbc.gov.rw / Julien.niyingabira@rbc.gov.rw

À propos du Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme

Le Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme est la plus grande plate-forme mondiale de coordination de l’action contre le paludisme. Fondé en 1998 sous le nom de Partenariat Roll Back Malaria (RBM), il mobilise des ressources, engage à l’action et forge un consensus entre les partenaires. Le Partenariat rassemble plus de 500 partenaires, dont des pays impaludés, leurs partenaires bilatéraux et multilatéraux de développement, des acteurs du secteur privé, des organisations non gouvernementales, des organisations communautaires, des fondations, des instituts de recherche et des établissements d’enseignement supérieur.

www.endmalaria.org / Facebook – @RBMPartnership / Twitter – @endmalaria

 

À propos de la campagne « Zéro Palu ! Je m’engage »

Lancé au Sénégal en 2014, le mouvement « Zéro Palu ! Je m’engage » a été adopté par les dirigeants africains en juillet 2018, lors du 31e Sommet de l’Union africaine. La campagne est coordonnée conjointement par la Commission de l’Union africaine et le Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme.

Le mouvement panafricain « Zéro Palu ! Je m’engage » encourage les communautés à s’approprier les efforts de lutte contre le paludisme et vise à renforcer l’engagement politique envers l’éradication du paludisme dans le continent africain en :
• mobilisant les dirigeants politiques à tous les niveaux ;
• mobilisant les ressources et les financements, y compris les ressources nationales et le secteur privé et ;
• donnant aux communautés les moyens d’obliger leurs dirigeants à rendre des comptes en matière de lutte contre le paludisme.

À ce jour, 14 pays ont rejoint le mouvement et ont déployé la campagne « Zéro Palu ! Je m’engage » à l’échelle nationale : la Côte d’Ivoire, l’Éthiopie, l’Eswatini, le Ghana, la Mauritanie, le Mozambique, le Niger, le Nigéria, le Rwanda, le Sénégal, la Sierra Leone, l’Ouganda, la République unie de Tanzanie et la Zambie.

Pour en savoir plus sur la campagne « Zéro Palu ! Je m’engage » et accéder à la trousse à outils, rendez-vous sur le site https://zeromalaria.africa/fr/accueil.