Sous le Haut Parrainage de Son Excellence Madame Aïssata Issoufou, le Niger s’engage pour l’élimination du paludisme

Niamey, le 19 Octobre 2018Le Niger a lancé hier, jeudi 18 octobre 2018 au Palais des Congrès de Niamey, la campagne « Zéro Palu ! Je m’engage », une initiative de la Commission de l’Union Africaine et du Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme. « Je déclare lancée la campagne panafricaine « Zéro Palu ! Je m’engage » au Niger. Vive la coopération multilatérale pour un Niger sans paludisme ! » s’est ainsi exprimé le Ministre de la Santé Publique du Niger, Dr Idi Illiassou Mainassara.

Approuvée 55 Chefs d’Etat et de Gouvernements africains lors du 31ème Sommet de l’Union Africaine, tenu le 2 Juillet dernier à Nouakchott en Mauritanie, la campagne « Zéro Palu ! Je m’engage » a été lancée au Niger en présence des représentants des acteurs clés de la lutte contre le paludisme au Niger et à l’échelle mondiale.

Initialement lancée au Sénégal en avril 2014 et mise en œuvre dans le pays depuis lors, la campagne, désormais co-dirigée par l’Union Africaine et le Partenariat RBM, vise à éliminer le paludisme sur le continent africain en engageant tous les secteurs de la société. Celle-ci repose donc sur trois piliers, l’engagement politique, l’engagement du secteur privé et l’engagement communautaire.

En plus de chercher à sensibiliser et engager le secteur privé des pays africains afin de mobiliser les ressources financières nécessaires pour mettre fin à la maladie, la campagne cherche à impulser ou redynamiser les élans communautaires en vue d’améliorer la sensibilisation et l’appropriation des interventions de lutte contre le paludisme.

En ce sens, le Partenariat RBM pour en finir avec le paludisme a développé un outil, matérialisé par une plateforme en ligne accessible par tous (www.zeromalaria.africa), afin de satisfaire les besoins de chacune des parties prenantes – gouvernements, programmes nationaux de lutte contre le paludisme, organisations de la société civile ou encore entreprises du secteur privé – mobilisées pour une Afrique sans paludisme. La boîte à outils contient des éléments pour aider les pays à élaborer des campagnes adaptées à leurs besoins.

Cette boîte à outils fait écho à celle développée par le Fonds Mondial, la « Malaria Matchbox », et dont le seul projet sur le continent africain a été lancé au Niger. Cette boîte à outil aide à identifier les populations les plus vulnérables et à apporter des réponses adaptées aux besoins des pays en intégrant les stratégies spécifiques afin de lever les différentes barrières liées à l’accès aux services.

Lors de la cérémonie officielle de lancement de la campagne, le Ministre de la Santé du Niger, s’est engagé à mobiliser les dirigeants, les communautés, le secteur privé et les médias à lutter contre cette maladie qui constitue la principale cause de morbidité et de mortalité au Niger. Cet engagement arrive à point nommé et renforce et souligne les efforts du Programme National de Lutte contre le Paludisme du Niger, qui a su, au cours des dix dernières années, réduire d’un quart les décès dus au paludisme.

Notes aux rédacteurs

Pour obtenir un interview ou plus d’informations sur la campagne et son lancement, prie?re de contacter le bureau de presse du Partenariat RBM a? Grayling a? RBMPartnership@grayling.com ou au +44 (0) 20 3861 3747.